L'IDE(A)L vous parle

Je vais bien, tout va bien...

👍1
😍
😂
😢
😠
👎
|
🗨️
Je vais bien, tout va bien...
En fait, il vaut mieux aller bien si l'on veut être bien assuré (en tant que "libéral" en l'occurrence). C'est comme pour la banque, vaut mieux être riche pour demander un prêt !

Image Forum CalendrIDEL


Comme je suis bien placée pour en parler, j'en parle. Imaginons que vous cumulez quelques critères rédhibitoires comme suit :

-une profession pas toujours reconnue à sa juste valeur (vaste sujet). Mais en tous les cas connue pour ses "risques" liés à ses manutentions nombreuses et répétées, multiples et variées qui la place donc comme potentiellement traumatisante (tout du moins physiquement)

-un âge certain ou un certain âge qui vous place à la limite entre le 2ème et le 3ème, loin de la prime jeunesse

- une pathologie diagnostiquée et donc "officiellement reconnue et prise en charge" qui vous catalogue dans les "personnes pas vraiment en bonne santé dont il faut se méfier"

Avec tout ça, vous pouvez toujours espérer, même en moyennant mensualités conséquentes, une couverture de santé qui vous tiendrait un peu chaud les jours de galère. Mais à part la laisser voguer, vaut mieux se faire une raison : ce sera NIET, no, Nein, Pù shi (en chinois), AWA (en créole) NON.

<br />

L'id(é)al pour débuter dans le libéral est d'être jeune et en bonne santé. A peine déclaré aux caisses obligatoires, vous serez sollicité AUSSITÔT par un nombre ahurissant de complémentaires santé qui ne voudront que vos, pardon votre "bien". Vous serez en bonne position pour trier, comparer, négocier entre les indemnités journalières en cas d'arrêt d'activité, les jours de carences, les indemnités compensatoires pour les frais (qui encourent toujours malgré votre inaptitude provisoire). Il vous faudra (si si) déjà penser à votre "retraite" non pas à 60 ou 62 mais au bas mot à 67 ans, l'âge canonique (actuel) que vous devrez atteindre pour espérer vous occuper de vous, à la place de vous occuper des autres.

Image Forum CalendrIDEL


Remarquez que si vous faites carrière dans cette magnifique profession, il se peut qu'à ce moment là et selon l'état dans lequel vous y serez parvenu, vous fassiez vous même appel à une collègue de votre ex corporation, en exercice, en pleine santé !

Image Forum CalendrIDEL


Il ne faudra pas oublier non plus une bonne mutuelle, évaluer les différents avantages fiscaux (tout du moins ceux qui vous permettront d'alléger vos "ponctions" d'impositions prélevées sur votre petit pécule) bien lire entre les lignes concernant la finalité de vos contrats. Il serait en effet dommage de se rendre compte qu'à votre retraite, tous vos sacrifices soient sanctionnés par une fiscalité ignorée qui vous délesterait sans vergogne de pourcentages faramineux qui alimenteront les caisses mais pas votre porte monnaie rabougri.

Image Forum CalendrIDEL

Pour être sûr que vos frais médicaux soient pris en charge (sans que vous en fassiez l'avance) lors d'un arrêt maladie professionnelle ou d'un accident de travail, il sera souhaitable de souscrire à la seule option que vous propose la sécurité sociale dans le cadre de votre profession : l'AT/MP

Son adhésion n'est pas systématique puisqu'elle se surnomme "assurance volontaire". Son coût est calculé sur un pourcentage de votre BNC (Bénéfices Non Commerciaux) . Car oui, n'oubliez pas, vous êtes gérant de votre entreprise et à ce titre vous développez un chiffre d'affaire et des bénéfices (enfin, il vaut mieux). Pour ne pas heurter certaines susceptibilités, nous préférons nommer notre clientèle "patientèle" mais restons objectifs : c'est la même chose.

Certains diront que cette "couverture" est inutile du fait qu'elle se rajoute à vos nombreux frais et qu'avec votre mutuelle vous arriverez au même taux de remboursement. A vous de voir.

ALORS surtout avant de signer un contrat d'assurance vie, de retraite, complémentaire ou de prévoyance, faites vous conseiller, comparer, prenez le temps de mettre en balance le coût des cotisations et des indemnités en cas d'arrêt. Car à vouloir faire de petites économies de départ vous risquez de le regretter plus tard si vous voulez réévaluer vos besoins.

Du questionnaire médical de départ où tout allait bien à celui qui devient une vraie inquisition dans votre vie privée médicale en cas de demande de réévaluation, vous risquez le refus, sans parfois même une explication. Tout prétexte sera bon : âge, maladie, profession à risque (si,si) ou pour toute autre raison "idiopathique"...


Image Forum CalendrIDEL

Et comme disait Coluche : "vaut mieux être riche et en bonne santé que...."
👍1
😍
😂
😢
😠
👎
|
🗨️

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires

0

Chargement

Chargement du formulaire en cours...

Si celui-ci ne s'affiche pas, c'est que javascript n'est pas activé sur votre navigateur.
Javascript est indispensable au fonctionnement du site.

Le statut titulaire représente les titulaires et collaborateurs du cabinet.

Les statuts remplaçant et remplaçant ponctuel représentent les remplaçant·e·s du cabinet ; dans le second cas, l'utilisateur·trice n'a accès qu'à ses propres données et ne peut donc pas consulter les périodes des autres individus du calendrier.

Sont répertoriés ici tou·te·s les remplaçant·e·s, y compris les "remplaçant·e·s ponctuel·le·s" qui ont des dates ce mois-ci (s'ils/elles n'ont aucune date attribuée pour ce mois, ils/elles n'apparaissent pas dans la légende).

Sont répertoriés ici tous les calendriers où vous êtes remplaçant·e, y compris ceux où vous êtes "remplaçant·e ponctuel·le".

Les lignes de remplacement n'apparaissent sur le calendrier que si vous avez des dates dans le mois affiché.